Evaltonbiz

Les enjeux d’une analyse financière pour les PME

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp

Le pilotage d’entreprise peut se comparer au pilotage d’un avion ou d’un navire. Le commandant doit utiliser toutes les informations de son tableau de bord pour anticiper la moindre défaillance et mener son embarcation au terme du voyage dans les meilleures conditions.

Ratios financier sur Evaltonbiz

L’analyse financière permet de construire le tableau de bord du gestionnaire. Elle lui fournit tous les indicateurs sur la santé et le fonctionnement de son entreprise. Il peut ainsi exercer une surveillance et un contrôle régulier de la situation sur le plan de l’activité, de la structure financière et des performances réalisées. Il repère les voyants qui restent au vert et se penche sur ceux qui menacent de passer au rouge. Il peut ainsi anticiper et prendre les bonnes décisions, au bon moment.

Qu'est-ce qu'une analyse financière ?

Pendant longtemps, l’analyse financière a été réservée aux grandes entreprises et aux établissements financiers. À présent, dans un marché de plus en plus concurrentiel et volatile, elle est aussi un outil puissant et donc indispensable pour les PME et les startups en activité, ainsi que pour ceux qui s’apprêtent à créer ou reprendre une entreprise.

En interne, elle intéresse les dirigeants, les gestionnaires et les salariés car elle permet de définir les indicateurs de suivi et les moyens de contrôle de l’efficacité d’une stratégie ou d’un plan d’action mis en oeuvre.

En externe, elle est utile aux organismes prêteurs, aux services fiscaux, aux investisseurs potentiels et aux partenaires pour évaluer l’entreprise sur des critères qui les intéressent. Par exemple, un organisme de prêt va porter de l’importance à la solvabilité de l’entreprise alors qu’un investisseur en capital va plutôt s’intéresser à la performance future envisagée.

Plus concrètement, l’analyse financière s’appuie sur la consolidation et l’examen de l’information financière. Ces informations portent notamment sur les dépenses, les investissements, les revenus et les sources de financement de l’entreprise. A partir de ces éléments, on peut construire des indicateurs qui représentent différentes grandeurs utiles à l’interprétation de la situation de l’entreprise telles que l’autonomie financière, la performance ou encore la solvabilité que nous détaillerons chacune plus précisément dans d’autres articles consacrés.

Prenons l’exemple d’un indicateur en particulier : l’EBE (Excédent Brut d’Exploitation). Voici comment il est calculé :

EBE = chiffre d’affaires net + production stockée ou immobilisée + subventions d’exploitation – achats et variation de stock de marchandises et de matières premières – charges de personnel – charges externes – impôts et taxes.

Celui-ci mesure le niveau de rentabilité du processus d’exploitation. Autrement dit, le montant des bénéfices dégagés par le cycle d’exploitation de l’entreprise, avant paiement des intérêts financiers, des dotations aux amortissements et aux provisions, et de l’impôt sur les bénéfices. On comprend donc aisément que sa valeur donne une information sur le niveau de profitabilité de l’activité. C’est un indicateur de performance opérationnelle de l’entreprise. 

Quand l’EBE est négatif cela signifie que l’entreprise n’est pas profitable au niveau opérationnel et donne donc un mauvais signal d’investissement. Quand l’EBE est positif, cela signifie que l’exploitation d’une entreprise est rentable. Toutefois, cela ne signifie pas nécessairement que l’entreprise est bénéficiaire globalement puisque l’EBE ne prend pas en compte la politique d’investissement, de financement et l’impact des amortissements.

Les indicateurs financiers sur Evaltonbiz

A première vue, tout cela peut paraître complexe. Cela dit, il faut bien différencier ce qui est complexe à calculer de ce qui est complexe à interpréter. C’est là toute la puissance et l’intérêt de l’analyse financière. Une fois les indicateurs calculés, si l’on a bien compris la grandeur qu’ils représentent, il devient facile de comprendre le fonctionnement et la situation économique d’une activité à la lecture du tableau de bord financier.

Quand peut-on tirer le meilleur parti d’une analyse financière ?

Quelle que soit la phase de développement d’une entreprise (création, développement, reprise…), il faut considérer l’analyse financière comme un outil d’aide à la prise de décision, qui fournit au dirigeant les informations nécessaires pour vérifier la bonne adéquation de la structure financière de l’entreprise avec la stratégie adoptée. Cela dit selon les phases de développement, les critères analysés diffèrent.

Avant la création d’une entreprise

Avant même de démarrer une nouvelle activité, tout entrepreneur doit travailler dans un premier temps sur son business model afin de formaliser la manière dont il entend créer de la valeur. 

Dans un second temps, il va réfléchir à comment mettre en oeuvre cette création de valeur. Autrement dit, quelle est la stratégie, le plan d’action et le plan de financement pour concrétiser cet objectif. C’est l’étape du business plan. Un business plan doit présenter une étude approfondie sur le produit ou le service qui sera commercialisé, les compétences et les ressources nécessaires, les canaux de distribution envisagés, la typologie de clientèle, le prix de vente, les partenaires éventuels… Cette étude permettra de construire un prévisionnel financier afin de mettre en musique ou plus exactement d’écrire la partition (financière) du projet.

En dernier lieu et avant de se lancer, l’analyse financière permettra d’apprécier la faisabilité économique du projet, les éventuels besoins de financement et les points de vigilance à suivre lors de la phase de lancement.

Création Business plan sur Evaltonbiz

Le pilotage d’entreprise

Dans la phase de pilotage, l’analyse financière apporte des réponses aux questions que le chef d’entreprise se pose telles que l’évolution de son chiffre d’affaires, de sa structure financière, de son cycle d’exploitation, de sa rentabilité… Elle met en évidence en temps réel les points forts et les axes d’amélioration de l’entreprise. Comme par exemple, la capacité à rebondir en cas de difficultés passagères dues à une baisse d’activité soudaine. 

C’est donc un véritable outil de stratégie d’entreprise qui permet de faire aussi bien de la prospective que du pilotage temps réel. 

Le développement et la recherche de financement

Pour se développer une entreprise doit souvent trouver des financements auprès de partenaires. L’analyse financière est alors réalisée par l’établissement prêteur sur la base de l’historique et du prévisionnel financier fourni par le dirigeant. Le prêteur, souvent une banque,  a d’ailleurs l’obligation réglementaire d’effectuer cette analyse. Elle aura alors deux principaux objectifs. 

  1. Le premier sera de se convaincre du bien-fondé et des garanties de l’investissement. Autrement dit, quelles sont les chances que l’entreprise rembourse en totalité le capital investi, ou au contraire le risque qu’elle fasse défaut.
  2. Le second sera de déterminer le prix (ou le taux) du crédit accordé pour tenir compte des risques évalués précédemment. Moins il y a de garanties financières apportées, plus le risque est élevé et plus le prix du crédit sera élevé.

La reprise d’entreprise

Dans ce cas le repreneur d’entreprise va vouloir évaluer différents aspects afin de pouvoir se décider à reprendre ou non l’entreprise. L’analyse financière va lui permettre d’estimer le prix d’achat de l’entreprise (on parle de valorisation) mais également sa capacité à obtenir un crédit lié au rachat (souvent monté sous forme de LBO – Leverage Buy Out). Elle va également lui permettre d’évaluer le potentiel et la robustesse de l’entreprise. Il va donc à la fois porter attention aux indicateurs de performance et de solvabilité.

Comment s’y prendre ?

Les entrepreneurs, qui n’ont pas (encore) cette culture du chiffre qui permet de donner un sens opérationnel aux indicateurs financiers, sont souvent inquiets lorsque l’on aborde le sujet de la finance d’entreprise. Et pourtant, l’analyse financière est un formidable outil dont il serait dommage de se priver (ou de le déléguer) tant elle apporte des éléments décisifs sur la stratégie d’entreprise. Encore une fois la complexité se situe plus au niveau de la construction des indicateurs que de leur compréhension et leur interprétation.

EVALTONBIZ est une application de construction de prévisions et d’analyse financière. Elle donne la possibilité tant aux experts qu’aux non-initiés d’accéder rapidement à la phase d’analyse financière sans ce soucier des opérations de constructions et de calculs amonts complexes.

Vous pouvez charger automatiquement l’historique financier d’une entreprise et de construire aisément un prévisionnel financier via le système de blocs d’hypothèses. A partir de ces éléments, la totalité des indicateurs financiers courants est calculée en temps réel, permettant ainsi de comprendre l’impact des hypothèses ajoutées sur chaque indicateur financier.

De plus EVALTONBIZ a véritablement une vocation pédagogique pour aider les entrepreneurs non-initiés à progresser en autonomie sur l’analyse financière de leur projet. Chaque indicateur dispose d’aide sous forme d’infobulles qui  expliquent ce qu’il représente, à qui il sert et dans quelle situation, comment il faut l’interpréter et comment il est calculé.

Et si vous avez encore des questions, vous pouvez contacter l’équipe 5j/7 via la messagerie instantanée pour avoir des précisions.

29 mars 2020
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp